< Retour à l'index

 

 

Commentaire des enseignantes de l'école primaire du Centre à Esbly (77)
après Contes à Rebours et un atelier-théâtre

Mars 2011

« J'ai pu voir mes élèves évoluer sans que ce soit moi l'intervenante: certains m'ont étonnée car ils ne montrent pas toujours en classe autant de conviction! D'autres, que je pensais plus confiants, ont moins osé. Quelques uns, comme Emma, se sont révélés et ont trouvé dans ces ateliers la façon d'aller vers les autres enfants et les adultes alors qu'ils n'osaient pas et sont très timides.

J'utilise maintenant moi-même quelques astuces des ateliers-théâtre pour mon quotidien en classe (concentration, passage d'énergie, etc...) et ça marche très bien!

Ça a permis aussi une pause bénéfique des apprentissages purement scolaires au bon moment dans l'année; nous sommes repartis avec plein de courage dans nos habitudes quotidiennes... »

Valérie Thebault
Enseignante à l'École Primaire du Centre
77450 Esbly

voir l'album de l'histoire inventée pendant l'atelier-théâtre (PDF)

« Travailler avec un intervenant professionnel est toujours une Rencontre. Et celle-ci fut exceptionnelle de richesses, d'émotions, de contenus, d'enthousiasmes. Elle a permis aux enfants de (se) découvrir, un nouvel univers.

Concentration, création, coopération, et fortes émotions ont été de tous les instants de travail: ateliers, spectacle, écriture / enregistrement de l'histoire. INOUBLIABLE! Merci Chantal.

Ton intervention et tout le travail qu'elle nous a permis de faire ont été à la fois mon rayon de soleil et mon oxygène pour terminer l'année!

Au-delà des deux semaines où tu es intervenue dans la classe, tu as continué à hanter nos murs. Les enfants parlaient souvent de toi. Quand il était prévu de travailler sur l'histoire dans le programme de la journée, cela déclenchait des "Ouais!!!" enthousiastes. A tel point que les enfants sont persuadés t'avoir vue... le jour de la fête de la musique à Esbly. Ils étaient sur scène pour chanter et tout à coup une petite fille de la classe a dit en pointant son doigt vers la foule "Oh, super, il y a Chantal!". Mais elle ne t'a pas revue après et pour cause. »

Christine Aubry
Enseignante à l'École Primaire du Centre
77450 Esbly

< Retour à l'index

Commentaire suivant >